Pour être certains d’être réveillés au chant du coq, ils vous en offrent un. Et pour être certains qu’il n’ait pas une panne d’oreiller (oui, le coq !) ils vont lui arracher les plumes, tant et si bien qu’à la fin du week-end vous avez le seul coq de la région qui soit chauve du croupion.

Et pendant que vous êtes en train d’émerger de votre sommeil, et de constater que votre réveil ne s’est pas arrêté et qu’il est effectivement 3 heures du matin, eux sont déjà sous la douche. Ils y vont par paire : un parent avec un gosse qui se tient à croupis entre ses jambes. Rien de vicieux ! Non ! On gagne du temps ! (Té ! Il faut tout vous expliquer !)

Alors que vous êtes en train d’essayer de vous lever, lourd de sommeil comme si vous pesiez 10 tonnes, eux sont déjà dans la cuisine : Café, croissants, charcuterie, confiture, céréales et jus de fruit, le tout mixé tout ensemble, sont ingurgités avec un entonnoir dont l’extrémité atteint l’œsophage, pour aller plus vite…

Et lorsque vous atteignez la porte de votre chambre, distante de 50 cm du bord de votre lit, vous entendez de grands coups de klaxons rageurs : ils s’impatientent dans la voiture.

Entre le chant du coq et celui de la voiture, 1 minute 30 secondes 10 centièmes se sont écoulés.

Et vous passez le reste de la journée à courir à la découverte de votre région. Tout y passe, tous les monuments, musées, curiosités et même là où il n’y a rien à voir. Vous vous êtes arrêté de compter les marches ainsi gravies, car après les 10 millions, vous n’aviez plus assez de doigts… Et vous allez devoir contacter votre assureur : vous avez fait plus de kilomètres en un jour que ce que vous " autorise " votre contrat annuellement…

Enfin ! vous retrouvez votre lit… Il est 2h45 du matin… Dans 15 minutes, devinez quoi ?

Jusque là, rien à dire ! Mais lorsque vous leur rendez visite, avides de connaître leur région beaucoup plus touristique que la vôtre …

Ils restent là, affalés sur les fauteuils, tels des phoques sur la banquise. Avec un peu de chance, vous pourrez sortir… à 17h30 ! Retour impératif pour 18 heures ! Il faut que Madame prépare le souper pour 21 heure : poulet fumé froid acheté tout cuit, taboulé décongelé, une salade achetée lavée et effeuillée, sauce en bouteille, un plateau de charcuterie acheté tout préparé, fromage, dessert décongelé et café soluble. C’est du boulot tout cela ! Beaucoup plus long et compliqué que les spécialités locales qu’ils vous auront demandé de leur préparer !

Alors, la promenade, le tour le plus petit possible du quartier ! De la région, vous ne connaîtrez jamais rien d’autre ! Pas question d’y aller seul non plus : vous êtes quand même là pour les voir, eux ! Ne songez pas vous échapper ne serait-ce que 15 minutes : on a fait des révolutions et de guerres pour bien moins !

Rendez-vous à l’évidence : jamais vous ne connaîtrez la forteresse à moins d’un kilomètre de chez eux, celle que des milliers de touristes, venus de 6 continents, visitent chaque année !